Retour

Québec fait une nouvelle offre aux ingénieurs de l'État

EXCLUSIF - Le gouvernement du Québec a déposé une offre légèrement modifiée aux ingénieurs de l'État, a appris Radio-Canada.

Un texte de Nicolas Vigneault

Selon la missive acheminée aux quelque 1400 membres de l'Association professionnelle des ingénieurs du gouvernement du Québec (APIGC), les pourcentages d'augmentation de salaire restent les mêmes pour les premières années de la convention collective. De 2015 à 2018, les hausses salariales seraient respectivement de 0 %, 1,5 %, 1,75 % et 2,0 %.

Là où le gouvernement a bougé, c'est en ce qui a trait à la dernière année du contrat de travail, en 2019. Les augmentations de salaire pour les ingénieurs les plus expérimentés y sont bonifiées.

Par exemple, les ingénieurs qui se situent à l'échelon 10 auront droit à une hausse salariale de 1,05 %, comparativement à 0,95 % dans l'offre précédente. Les syndiqués les plus expérimentés, qui se trouvent à l'échelon 14, pourront toucher des hausses de 5,33 % (plutôt que 4,83 %).

Le gouvernement a puisé une partie des sommes prévues dans cette offre dans les primes qu'il avait offertes aux ingénieurs dans la proposition précédente. Le gouvernement prévoyait que 2 % de la masse salariale des ingénieurs de l'État soit versé en primes. La nouvelle offre fait descendre ce taux à 1,75 %.

L'envoi dont Radio-Canada a obtenu copie mentionne que le Comité de négociation commencera une tournée d'information dès lundi prochain. Le syndicat avait déjà indiqué que la consultation des membres s'échelonnerait sur 14 jours.

Plus d'articles

Commentaires