Le gouvernement du Québec octroie un montant de 5,2 millions de dollars à Minerai de fer Québec, pour deux projets de conversion énergétique en vue de la relance de l'exploitation de la mine du Lac Bloom.

Le ministre responsable du Plan Nord et de la Côte-Nord, Pierre Arcand, en a fait l’annonce, lundi, lors d’une visite à Fermont.

Deux projets

Le premier projet consiste au remplacement d’une chaudière vapeur fonctionnant au mazout léger par une chaudière vapeur à électrode dans la chaufferie principale de l’usine de la mine du lac Bloom. Ce passage au chauffage électrique permettra de diminuer la consommation de mazout liée aux activités de la mine pour ainsi réduire l’empreinte environnementale ainsi que les couts de fonctionnement de l’entreprise.

Ce montant permettra également de mettre en place un convoyeur aérien pour le transport du minerai, qui était autrefois acheminé par camion. Cette nouvelle méthode de transport réduira la production de gaz à effet de serre de 19 689 tonnes de CO2 par année, soit l’équivalent du retrait de 5800 véhicules légers des routes par an.

Cet investissement s’inscrit dans la volonté du gouvernement québécois de transformer de façon majeure le portrait de l’énergie au Québec.

L’aide financière provient du Fonds vert et s’inscrit dans le cadre du programme ÉcoPerformance du gouvernement québécois.

Avec les informations d’Alix-Anne Turcotti

Plus d'articles

Commentaires