Retour

Québec pourrait investir dans la relance des activités du lac Bloom

Québec n'écarte pas la possibilité de donner un coup de pouce supplémentaire à la relance de la mine de fer du lac Bloom, près de Fermont.

Un texte de Vincent Larin

Le gouvernement est déjà partenaire du projet minier par le biais de Ressources Québec et du fonds Capital mines hydrocarbures, gérés par Investissement Québec.

La société Champion recherche 327 millions de dollars pour relancer la mine, soit par des capitaux privés ou par des capitaux privés et gouvernementaux.

La ministre de l'Économie, Dominique Anglade, se dit ouverte à l'idée si le projet minier est porteur au plan du développement économique. Si tel est le cas, elle indique que le gouvernement examinera les possibilités et les moyens de réinvestir dans le projet.

Une étape de plus

Le maire de Fermont, Martin Saint-Laurent, se réjouit des conclusions de l'étude de faisabilité pour la relance de la mine du lac Bloom. Mine de fer Québec, une filiale de Champion, a dévoilé cette étude, la semaine dernière, qui démontre la rentabilité de la mine.

Martin Saint-Laurent a bon espoir que Champion sera en mesure de boucler le financement, parce que le marché du minerai de fer se porte mieux que l'année dernière.

Je pense qu'il y a une partie de la crise qui est derrière nous et qu'ils vont sûrement être capables de trouver des investisseurs pour redémarrer les installations.

Martin Saint-Laurent, maire de Fermont

« C'est quand même une bonne nouvelle pour la ville de Fermont. C'est une étape de plus vers un possible redémarrage des installations », dit-il.

D'après les informations de Charles Alexandre Tisseyre

Plus d'articles