Retour

Québec prêt à étudier le retour du train de marchandise jusqu'à Gaspé

Le ministère des Transports se montre ouvert à favoriser le retour du train de marchandises entre Caplan et Gaspé, mettant ainsi en veilleuse le retour du train de passagers jusqu'à New Carlisle. Les normes étant moins sévères pour le transport de marchandises, il semblerait que la somme prévue par Québec, soit 50M$, pourrait aussi permettre de réparer le tronçon Caplan-Gaspé. Cependant, cette option repousserait à plus tard le retour du train de passagers en Gaspésie.

Il y a quelques jours à peine, le gouvernement Couillard était à ficeler les derniers détails en vue d'une annonce d'investissement sur le rail entre Caplan et New Carlisle, afin de permettre le retour du service de Via-Rail. C'était avant la sortie des préfets gaspésiens qui demandaient que le transport des marchandises soit priorisé. Rappelons que LM Windpower a décroché un contrat pour acheminer par train, 600 pales vers le Texas au cours des trois prochaines années. Par contre, pour l'instant, l'entreprise doit d'abord les transporter par camion jusqu'à New Richmond, ce qui décuple les coûts.

Le ministre Laurent Lessard a aussi évoqué en chambre que Ciment McInnis pourrait être un client éventuel de la Société de chemin de fer de la Gaspésie, qui gère le rail appartenant au gouvernement du Québec.

Le conseil des ministres ne s'est pas encore prononcé sur la question, par contre, le ministre Laurent Lessard a précisé vendredi que son gouvernement avait compris le message des élus gaspésiens.

On va essayer avec la (sic) même argent, qu'on puisse en faire plus long.

Laurent Lessard, ministre des Transports

Les préfets vont se rencontrer ce lundi à Saint-Siméon pour étudier cette nouvelle proposition. Le ministre responsable de la région, Sébastien Proulx, assistera à cette rencontre par Skype. Il devait y être en personne, mais il a annulé son voyage jeudi.

Rappelons que les parlementaires de l'Assemblée nationale ont aussi adopté une motion unanime pour le retour du train sur l'ensemble du tronçon.

L'opposition accuse Québec de diviser les Gaspésiens

Le Parti Québécois a accusé le gouvernement de faire pression sur des élus municipaux pour qu'ils acceptent la première proposition, c'est à dire, la réfection du tronçon jusqu'à New Carlisle pour le transport de passagers.

« Il y a des appels qui se font actuellement pour les faire changer d'idée » a même affirmé le député de Bonaventure, Sylvain Roy.

Selon l'opposition officielle, le gouvernement tente de briser le consensus gaspésien.

Le ministre des Transports Laurent Lessard n'a pas répondu directement à ces allégations, portées lors de la période des questions. Il a cependant affirmé que « les Gaspésiens méritent d'avoir l'heure juste, mais actuellement (le PQ) ne la donne pas ».

Il a conclut en disant que les Gaspésiens doivent s'attendre à une très bonne nouvelle. Par contre, il semble de plus en plus certain qu'une annonce aura lieu après les Fêtes.

Plus d'articles

Commentaires