Retour

Québec s’attaque au problème de la paperasse

Québec s'engage à réduire la paperasse des entreprises. La ministre responsable des petites et moyennes entreprises, Lise Thériault, a annoncé vendredi que la province allait appliquer la formule « un pour un », c'est-à-dire qu'elle allait éliminer un formulaire chaque fois qu'elle allait en créer un nouveau.

L’application de cette formule était une demande de la Fédération canadienne des entreprises indépendantes.

Le gouvernement compte toutefois aller plus loin avec la mise sur pied d’un chantier sur le commerce de détail, qui aura pour mandat d’alléger les formalités imposées aux entreprises du secteur.

La ministre explique par exemple que les restaurants avaient autrefois besoin de différents permis d’alcool pour leur bar, leur salle à manger et leur terrasse, alors qu'un seul permis est maintenant nécessaire pour toutes ces catégories.

Mme Thériault ajoute qu’en 10 ans, le gouvernement a dépassé son objectif de réduire la paperasse de 20 % pour arriver à près de 22 %. Elle précise toutefois que la province reste la pire à ce chapitre au Canada avec la Colombie-Britannique.

Plus d'articles

Commentaires