Québec ouvre ses goussets pour aider le musée Exploramer de Sainte-Anne-des-Monts. Le ministère de la Culture et des Communications versera 330 000 $ pour l'installation d'une prise d'eau en mer ainsi que la construction d'une annexe extérieure pour une station de pompage.

Un texte de Joane Bérubé

Ces travaux sont essentiels afin d’assurer la survie de la collection vivante du musée. C'est que la Ville de Sainte-Anne-des-Monts entreprendra sous peu des travaux pour effectuer la chloration de l’eau potable, ce qui aurait été mortel pour le millier de spécimens marins des aquariums du musée.

La contribution du ministère de la Culture et des Communications, qui était attendue depuis plusieurs mois, s'inscrit à l'intérieur du budget des travaux, évalués à un peu plus de 818 000 $.

Mathieu Larouche, attaché de presse de Marie Montpetit, ministre de la Culture et des Communications, affirme que le ministère du Développement économique régional a aussi accepté de financer le projet, sans pour autant préciser le montant qui sera octroyé. Une autre source indique qu’il pourrait s’agir d’un montant d’environ 100 000 $ dans le cadre du Fonds d’aide aux initiatives régionales (FAIR).

D’autres contributeurs, dont la SADC, avaient déjà fait part de leur intention de financer le projet, mais il manquerait encore plus de 200 000 $ pour pouvoir compléter le montage financier.

Vers un financement récurrent?

En 2016, le ministère de la Culture décidait d’exclure les musées à vocation scientifique de son champ de compétence. Toutefois, des discussions concernant le financement récurrent de ces musées sont toujours en cours.

Une rencontre a d’ailleurs eu lieu en janvier dernier entre les responsables des musées scientifiques, le cabinet de la ministre de la Culture et celui de Dominique Anglade, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI).

Selon l’attaché politique de la ministre de la Culture, les pourparlers progressent assez bien. Le ministère de la Culture, dit-il, reconnaît l’apport des musées scientifiques à la muséologie au Québec et cherche une solution. Un transfert entre les deux ministères semble envisagé.

Une annonce pourrait donc avoir lieu au printemps pour l’aide au fonctionnement des musées scientifiques, dont Exploramer.

La direction et le conseil d’administration d’Exploramer n’ont pas voulu commenter l’aide reçue ni les discussions en cours.

De l'aide attendue

Sans aide au fonctionnement depuis trois ans, Exploramer peine à boucler son budget et a fait maintes fois appel au soutien du public.

Par deux fois, les finances du musée ont été sauvées in extremis. En novembre 2015, un don de 200 000 $ de la Fondation familiale Trottier a permis d’éviter la fermeture. En 2017, la maison de l'ex-maire de Sainte-Anne-des-Monts, Charles-Eugène Marin, a été léguée à Exploramer lors de son décès. La maison, estimée à 200 000 $, est toujours en vente.

Le musée du monde marin du Saint-Laurent compte plus d’une vingtaine d’employés et a accueilli l’an dernier un nombre record de 27 000 visiteurs.

Plus d'articles

Commentaires