Retour

Rachel Notley vantera les mérites des pipelines à Toronto et à New York

La première ministre de l'Alberta, Rachel Notley, ira rencontrer des gens d'affaires de Toronto et de New York la semaine prochaine pour faire la promotion du projet d'expansion du pipeline Trans Mountain.

« Les leaders économiques doivent parler avec force et détermination », a-t-elle affirmé lors d’une réunion avec son caucus mardi.

Rachel Notley envisage également de défendre la construction de nouveaux pipelines en Arizona lors du Sommet des gouverneurs et des premiers ministres, qui aura lieu du 4 au 6 mai.

La première ministre est actuellement la présidente du Conseil de la fédération qui regroupe les premiers ministres des provinces et des territoires.

Elle entend répondre au gouverneur de l’État de Washington, le démocrate Jay Inslee, qui s’oppose au projet d’expansion de Trans Mountain. Il en avait fait l’annonce lors d’une conférence de presse conjointe avec le premier ministre de la Colombie-Britannique, John Horgan.

Il avait affirmé vouloir protéger les côtes en contrant l’augmentation du nombre de navires pétroliers que l’expansion du pipeline entraînerait.

Rachel Notley rétorquait, mardi, que l’État de Washington « accueille des centaines de pétroliers » provenant de l’Alaska chaque année.

« Je vais m’assurer que les autres gouverneurs et lui comprennent que le Canada appuie l’Alberta », a-t-elle ajouté.

La première ministre affirme par ailleurs que l’Assemblée législative albertaine devrait adopter ce printemps une loi lui permettant de réduire les exportations de pétrole vers la Colombie-Britannique.

Plus d'articles