Retour

Ralentissement immobilier à prévoir en Colombie-Britannique

L'Association immobilière de la Colombie-Britannique s'attend à ce que les ventes de logements dans la province chutent de 10 % en 2017, comparativement à l'année dernière. Elle prévoit tout de même une année solide pour ce secteur.

Selon l’organisme, le nombre de ventes devrait atteindre 101 000 logements cette année, contre 112 200 en 2016. Des prévisions qui demeurent toutefois bien au-dessus de la moyenne annuelle provinciale des 10 dernières années, soit 84 700 ventes.

Les différentes mesures gouvernementales, comme la taxe pour les acheteurs étrangers, sont à l’origine du ralentissement, estime l’association qui souligne que l’économie reste solide et que les travailleurs d’autres provinces continuent d’affluer en Colombie-Britannique.

Cameron Muir, économiste en chef de l’Association immobilière, ajoute que le nombre de maisons à vendre sur le marché n’est pas suffisant pour répondre à la demande, provoquant ainsi une hausse des prix des condominiums et des maisons.

Avec une moyenne de 683 500 $ par logement, l’association prévoit un léger déclin de 1,1 % des prix à travers la province en 2017. Ils devraient remonter de 5,2 % à 719 100 $ en 2018.

Plus d'articles

Commentaires