Retour

Réaction des pêcheurs de homard face à la fermeture hâtive de la saison

Le quai de Grande-Rivière en Gaspésie est anormalement tranquille dimanche. Du jamais vu pour un 17 juin.

Un texte de Philippe Grenier

La saison de la pêche au homard est terminée pour 75 homardiers qui pratiquent entre Percé et Port-Daniel–Gascons... Trois semaines plus tôt que prévu.

Les pêcheurs avaient jusqu'à dimanche pour retirer leurs casiers de la mer à la suite des fermetures de zones annoncées en début de semaine.

« Les pêcheurs sont obligés de l'accepter », dit O'Neil Cloutier. Le porte-parole du Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie pense déjà aux futures discussions avec le Ministère. « C'est quelque chose qui va devoir être touché tôt cet automne. Il va falloir qu'on travaille là-dessus, parce qu'on ne pourra pas passer plusieurs années dans cette situation-là. C'est trois semaines de revenus perdus. »

Les pêcheurs du regroupement ont aussi laissé savoir au ministre des Pêches et des Océans, Dominic LeBlanc, qu'ils n'ont pas l'intention de pêcher ou de reprendre leurs activités cet automne comme l'a proposé le ministre. Cela irait à l'encontre de leurs propres mesures de conservation qu'ils ont établies, disent-ils.

Cependant, les pêcheurs du regroupement veulent faire partie intégrante des discussions avec le ministère des Pêches et des Océans. Ils se disent prêts à revoir certaines pratiques de pêche, par exemple en commençant la saison plus tôt.

D'après les informations de Bruno Lelièvre