C'est confirmé : le Canada est tombé en récession technique au cours de la première moitié de 2015. Les données dévoilées par Statistique Canada indiquent que le produit intérieur brut (PIB) réel a diminué de 0,1 % au deuxième trimestre, après avoir connu une baisse de 0,2 % au premier trimestre.

Cela correspond à la définition technique de récession : une période d'au moins deux trimestres consécutifs de croissance négative du PIB réel. 

Des signes encourageants

Après cinq baisses mensuelles consécutives, le PIB réel a augmenté de 0,5 % en juin. S'il s'agit d'un signe encourageant en fin de deuxième trimestre, il est insuffisant pour entièrement compenser les baisses constatées en avril et mai.

La hausse en juin est principalement attribuable aux secteurs de l'extraction minière, pétrolière et gazière. Par contre, celui de la construction a reculé.

Explorez le graphique ci-dessous pour comprendre quand le Canada a connu des récessions.

Pour consulter cette infographie sur votre appareil mobile, cliquez ici.

120 % de croissance en 24 ans

Au Canada, le PIB affiche une croissance d'environ 3 %, exception faite de 2009 où l'économie a subi un recul. Dans le dernier quart de siècle, le PIB a gagné 120 %.

En 2014, le PIB était de 44 085 $ par habitant.

Plus d'articles

Commentaires