Retour

Refonte de l'ICBC: un plafond de 5500 $ pour les blessures mineures

Pour mettre un terme à la crise financière qui sévit au sein de la Société d'assurance automobile de la Colombie-Britannique (ICBC), qui enregistre un déficit de 1,3 milliard de dollars en 2017-2018, le gouvernement met en place une série de réformes qui prendront effet le 1er avril 2019.

Un texte de Jacqueline Landry

L'une de ces mesures impose un montant limite de 5500 $ aux réclamations concernant les blessures corporelles mineures.

Ce type de réclamations a augmenté de 80 % au cours des sept dernières années, pour atteindre 2.7 milliards en 2016.

ICBC propose de régler les différends par l'entremise d'un tribunal de règlement des conflits au civil pour les blessures corporelles mineures.

Arrêter l'hémorragie

« Des mesures drastiques devenaient nécessaires, a annoncé le procureur général de la province, David Eby, même si elles ne seront pas populaires. Elles permettront de réduire le déficit, ajoute-t-il, et de conserver le taux d'assurance à des niveaux raisonnables. »

Soins médicaux

La province annonce également que les montants alloués pour les soins médicaux aux personnes blessées lors d'un accident de la route vont doubler et seront dorénavant couverts jusqu'à 300 000 $. Cette mesure, rétroactive au 1er janvier 2018, prend effet immédiatement.

Retour aux priorités initiales

La province espère que ces changements réduiront les montants dépensés en frais de justice, qui ont considérablement augmenté. Ils représentent actuellement 24 % du budget de l'assureur automobile public de la Colombie-Britannique.

L'objectif, conclut David Eby, est de redonner à ICBC une bonne santé financière pour venir en aide aux habitants de la province et les laisser prendre la route, l'esprit en paix.