Retour

Restructuration majeure au centre fiscal de Jonquière

L’Agence du revenu du Canada (ARC) a annoncé cette nouvelle aux employés en début d’après-midi jeudi.

C’est arrivé assez vite, nous sommes tous pas mal surpris et inquiets pour l’avenir.

André Roberge. président régional de l’Alliance de la fonction publique du Canada

L’ARC a décidé de regrouper ses neuf centres de recouvrement en sept. L’objectif est de mieux répondre à la demande des Canadiens qui envoient leur déclaration de revenus en ligne plutôt que par la poste.

L’établissement de Jonquière demeure ouvert, mais 150 personnes, spécialisées dans les services fiscaux aux entreprises, sont touchées par le changement de vocation.

L’ARC laisse six mois à 89 employés permanents pour décider s’ils acceptent d’aller travailler ailleurs ou d’être affectés à de nouvelles fonctions à Jonquière.

Des contractuels pourraient également perdre leur emploi.

Par contre, au final, le syndicat pense qu’il y aura environ le même nombre de postes. D’autres travailleurs, de Shawinigan et d’Ottawa, pourraient notamment être transférés à Jonquière.

« On parle de l’équivalent de 330 nouveaux postes à temps plein qu’on est supposé avoir », se console André Roberge.

Il ajoute tout de même que les changements donneront un coup de barre dans les méthodes de travail et que certains employés auront besoin de nouvelles formations.

Modernisation nécessaire

L’Agence du revenu du Canada constate qu’en 2016, un Canadien sur six a produit sa déclaration de revenus sur papier, une baisse de 66 % comparativement à il y a dix ans.

L’ARC soutient que la restructuration permettra d’embaucher de nouveaux employés pour améliorer les services et rendre le traitement des demandes plus efficace.

C’est en ce sens que le centre de Jonquière se spécialisera dans les services fiscaux aux particuliers, tout comme Winnipeg, Sudbury et Summerside.

Les centres de Shawinigan, Surrey et St. John’s seront transformés en centres nationaux de vérification et de recouvrement. Tous les services présentement offerts à partir d’Ottawa seront répartis dans les sept nouveaux centres regroupés.