Retour

Retour possible de la taxe sur les divertissements à Saskatoon

La Ville de Saskatoon songe à réinstaurer la taxe sur les divertissements pour diminuer la hausse d'impôt foncier de 5,6 % prévue dans le prochain budget annuel de la Ville en 2018.

Les conseillers municipaux discuteront de la possibilité de réintroduire la taxe sur les divertissements lundi après-midi.

Il s'agit de l'une des neuf options proposées par des employés de la Ville. Saskatoon a déjà eu une taxe sur les divertissements dans le passé, qui été été abolie en 2007.

Cette taxe de 9 % s'appliquait à certains loisirs comme le cinéma et les salles de spectacles. En 2004, elle avait rapporté 535 605 $ dans les coffres de la Municipalité.

Pour l'instant, on ne sait pas si la taxe s'appliquerait de la même façon que celle qui a été abolie il y a 10 ans, selon le directeur des finances de Saskatoon, Clae Hack.

Il ajoute que cette taxe « sera réinvestie en plus d'options d'attractions ou de mises à niveau, ou d'améliorations dans ce domaine de service que nous fournissons ».

Par ailleurs, selon un rapport destiné aux conseillers municipaux, « Regina et Winnipeg imposent une taxe de 10 % sur le prix d'entrée des manisfestations ».

D'autres options pour abaisser la hausse de l'impôt foncier sont la collecte des ordures une fois toutes les deux semaines tout au long de l'année et des frais pour les résidences secondaires.

Si les neuf options sont approuvées, la hausse prévue de l'impôt foncier tomberait pratiquement à 0 % et permettrait de combler le manque à gagner de 12 millions de dollars que la Ville des Ponts doit trouver pour l'an prochain.

Avec les informations de CBC

Plus d'articles

Commentaires