Retour

Rimouski nie avoir caché des faits à Centre commercial Rimouski

Le directeur général de la Ville de Rimouski, Claude Périnet, a affirmé lundi soir ne pas avoir caché d'informations à la compagnie Centre commercial Rimouski inc. (CCR) concernant la présence d'un dépotoir sur le site du futur Riôtel.

Le directeur général a fait ces commentaires dans la foulée de la poursuite judiciaire de CCR contre la Ville, qui a acheté le terrain.

L’entreprise, une filiale du groupe Steckmar, accuse la municipalité de lui avoir caché l'existence d'un ancien dépotoir sur les terrains situés dans l'est du territoire municipal.

La Ville exigeait que ces terrains soient décontaminés pour conclure l'achat du terrain.

L'entreprise s'est rendu compte que les travaux à réaliser étaient très importants. La poursuite allègue que les travaux de décontamination ont, jusqu'ici, coûté environ 1 million de dollars. Un fait qui est d’ailleurs confirmé par M. Périnet.

Lors de la transaction, les coûts de décontamination ont toutefois été évalués à 450 000 dollars par la Ville.

Le directeur général explique malgré tout qu’il n’aurait pas été à l’avantage de l'administration de sous-évaluer l’étendue des coûts de décontamination du terrain.

C’est un peu particulier de plaider notre mauvaise foi là-dedans, ça aurait été à notre avantage de figurer des coûts additionnels plus importants.

Claude Périnet, directeur général de la Ville de Rimouski

M. Périnet ignore toutefois la distribution des coûts de décontamination, puisque les travaux ont été entrepris par l'entreprise qui a vendu le terrain.

Le maire confiant

Le maire Marc Parent n’a pas voulu se prononcer sur le dossier, puisqu’il est devant les tribunaux. Il est toutefois confiant par rapport à l’avenir du projet.

Je pense qu’on a un excellent projet et je suis confiant que le projet va voir le jour le plus vite possible [...] Je ne pense pas que le projet d’hôtel de Riôtel soit menacé.

Marc Parent, maire de Rimouski

La Ville est propriétaire du terrain problématique depuis août dernier.

Plus d'articles

Commentaires