Retour

Rio Tinto IOC à Sept-Îles en grève à la mi-avril?

Les négociations sont à nouveau rompues entre le syndicat des Métallos, qui représente les employés de Rio Tinto IOC, et la partie patronale de la minière. Dans ce contexte, le syndicat entrevoit la possibilité d'une grève vers la mi-avril.

Les négociations entre IOC et le syndicat des Métallos avaient repris jeudi après que l'employeur ait signalé son désir de retourner à la table des négociations.

Le représentant du syndicat des Métallos, Dany Maltais, indique qu’avec cette invitation, le syndicat s’attendait à établir une entente avec l’employeur.

Toutefois, malgré le vote de grève de 99,2 % de la semaine dernière, ni l’une ni l’autre des parties n’a voulu faire de compromis sur les demandes de concessions de la partie patronale.

Dany Maltais affirme qu’une grève pourrait être enclenchée vers la mi-avril et que les démarches du syndicat en ce sens avancent bien, selon lui.

Parmi les points en litige se trouvent notamment les changements proposés au régime de retraite. L'employeur veut instaurer un régime de retraite à cotisations déterminées pour les nouveaux travailleurs.

Pour le moment, IOC n'a pas répondu à nos demandes d'entrevues.