Retour

Saint-Pacôme prend des mesures pour réduire sa dette

La municipalité de Saint-Pacôme haussera les taxes de 0,9 % en 2018 pour rembourser une partie de sa dette. Tous les services seront maintenus, mais le centre de plein air sera mis en hibernation et plusieurs dépenses d'entretien seront remises à 2019.

Malgré sa population de 1590 résidents, Saint-Pacôme possède une dette très élevée de 3,9 millions de dollars. Pour faire un point sur les compressions budgétaires, la municipalité a organisé une rencontre citoyenne lundi soir.

Selon le maire, Robert Bérubé, les 85 citoyens qui se sont déplacés ont semblé ressortir satisfaits d’avoir été informés de façon transparente.

Parmi les dépenses qui seront remises à 2019, on compte notamment le remplacement de la toiture du chalet de la patinoire, des bandes de la patinoire et des véhicules de voirie. La municipalité a aussi suspendu ses abonnements à plusieurs associations dont Fleurons du Qc, Les plus beaux villages du Qc et Parcours Fil rouge.

Même avec ces sacrifices, la marge de manoeuvre de la municipalité sera inexistante en 2018, selon le maire.

Le maire précise par contre que plusieurs dettes arrivent à échéance cette année, dont celle des aqueducs construits il y a quelques années. Ce qui donnera plus de latitude à l'administration pour boucler le budget l'an prochain.

Le remboursement du capital et des intérêts représente 30 % du budget municipal de Saint-Pacôme, alors que la norme est sous le seuil des 20 %.