Retour

Sainte-Anne-de-la-Pérade : une destination populaire en ce début d'année

Les 18 centres de pêche aux poulamons sur la rivière Sainte-Anne affichaient presque tous complet le 2 janvier, une journée qui est traditionnellement toujours très achalandée.

Un texte de Marilyn Marceau

« C’est une journée hyper populaire, c’est le congé scolaire, les parents souvent sont encore en vacances, pour nous les 2 janviers, ce sont de très très bonnes journées », explique le président de l’Association des pourvoyeurs de la rivière Sainte-Anne, Steve Massicotte, qui aimerait que la saison commence toujours aussi tôt.

Les adeptes de ce loisir ont même pu fêter le Nouvel An sur la glace, ce qui n’avait pas été possible l’an dernier.

« Pour nous c’était un plus d’être présent pour le 31 et premier janvier, ça s’est super bien passé, il y avait du monde sur la rivière, les gens sont venus défoncer l’année avec nous », affirme M. Massicotte.

L’hiver coopère

La température va frôler le zéro degré Celsius mardi et mercredi, mais l’Association des pourvoyeurs de la rivière Sainte-Anne croit que le redoux n'aura pas d'impact sur ses activités.

Ça prendrait un doux temps durant une semaine et 40 millimètres de pluie pour commencer à nous inquiéter un petit peu.

Steve Massicotte, président de l'Association des pourvoyeurs de la rivière Sainte-Anne

La glace a maintenant 50,8 centimètres (20 pouces) d’épaisseur.

M. Massicotte explique que comme des chutes de neige sont prévues, les équipes devront s'affairer à souffler la neige en bordure de la rivière pour ne pas ajouter de poids sur la glace.

Plus d'articles

Commentaires