Retour

Salon de l’auto de Détroit 2017 : pleins feux sur l’automobile du futur

Le Salon de l’auto international de l’Amérique du Nord s’amorce à Détroit avec des présentations axées sur la technologie et l’avenir de la capitale de l’automobile.

Un texte de Nicolas Pham

Réinventer la manière dont les gens se déplacent partout sur la planète : les premières présentations données devant les journalistes en préparation au lancement officiel du salon tournaient surtout autour de ce thème ambitieux.

C’est la première fois cette année qu’une exposition entière est consacrée à la technologie : Auto mobili-D rassemble une centaine d’entreprises en démarrage des domaines technologiques, et entend donner aux participants un avant-goût du transport de demain.

Et selon le cofondateur de Fontinalis Partners, Chris Thomas, ce véhicule sera une « voiture autonome, connectée, et intégrée à un système collectif global ».

Le meilleur moyen, à son avis, de contrer la « grande inefficacité d’une immense flotte d’automobiles personnelles qui passent le plus clair de leur temps garées ».

Nous avons la possibilité de passer de la mobilité individuelle à la mobilité collective. Le futur débute maintenant.

Chris Thomas, cofondateur de Fontinalis Partners

Première fourgonnette autonome

John Krafcik, président de Waymo, la compagnie née du projet de voiture autonome de Google, est également d’avis que l’industrie est en train de se redéfinir.

La compagnie a dévoilé dimanche sa fourgonnette Chrysler Pacifica entièrement autonome, le premier véhicule du genre.

Waymo oeuvre à « éviter le million de décès dus aux accidents de la route chaque année ».

Nous ne cherchons pas à produire une meilleure voiture. Nous voulons produire un meilleur conducteur.

John Krafcik, président, Waymo

La fourgonnette autonome de Waymo est équipée d’un système de navigation possédant une vision à 360 degrés, efficace tant le jour que la nuit.

Ce véhicule, décrit par ses créateurs comme étant « le plus avancé jamais produit », pourra être observé sur les routes de l’Arizona et de la Californie dès la fin du mois de janvier.

Détroit encore capitale de l’automobile

Alors que l’industrie est en métamorphose, certains craignent que Détroit perde son statut alors que les capitales technologiques telles que Silicon Valley prennent de plus en plus de place dans le secteur automobile.

Dan Gilbert, propriétaire de Quicken Loans, Rock Ventures et des Cavaliers de Cleveland, n’est pas de cet avis.

L’influent homme d’affaires, considéré comme l’un des principaux responsables de la renaissance du centre-ville de Détroit à la suite de divers investissements totalisant 2 milliards de dollars, est convaincu que la ville est et demeurera la capitale de l’automobile.

Détroit est l’endroit où les muscles rencontrent l’intelligence.

Dan Gilbert, fondateur, Quicken Loans

Selon lui, Détroit est l’endroit où se trouve « la plus grande concentration de talents et d'occasions pour les investisseurs désireux de faire partie de l'avenir de l’automobile ».

Le Salon de l’auto de Détroit demeure l’un des rendez-vous mondiaux les plus prestigieux de l'industrie : plusieurs centaines de milliers de participants, près de 2000 compagnies, et 5000 journalistes y assistent chaque année.

Plus d'articles

Commentaires