Retour

Sauf au Québec, Couche-Tard regroupe ses bannières sous le nom Circle K

Alimentation Couche-Tard a décidé d'adopter la marque Circle K pour poursuivre son expansion en regroupant, sauf au Québec, ses bannières en Amérique du Nord ainsi qu'en Europe.

Les « spécificités » de la province, où la multinationale a vu le jour en 1980, ont ainsi incité sa direction à ne pas toucher au populaire logo au hibou coiffant ses dépanneurs québécois.

« La notoriété de la marque est tellement forte que ça aurait été un défi encore plus grand de vouloir changer Couche-Tard à Circle K », a expliqué en conférence de presse, mardi, le fondateur de l'entreprise et président du conseil, Alain Bouchard, avant l'assemblée annuelle.

Ce regroupement est le fruit d'une réflexion qui s'est amorcée il y a environ deux ans dans la foulée des nombreuses acquisitions réalisées par le détaillant au cours de la dernière décennie.

Cette stratégie devrait permettre l'introduction plus rapide de nouveaux produits, comme du café, en plus de générer des économies, dont le montant n'a pas été dévoilé.

Le regroupement débutera aux États-Unis dès janvier, avant de s'étendre aux stations-service européennes en mai ainsi qu'aux établissements du reste du Canada en mai 2017.

M. Hannasch ne prévoit pas une réduction de l'effectif parmi les quelque 8000 employés répartis dans environ 800 établissements Mac's au Canada. Alimentation Couche-Tard exploite également près de 125 magasins Circle K dans les Maritimes.

La stratégie de la multinationale entraînera la disparition des bannières Mac's - après 54 années d'existence -, Statoil en Europe ainsi que Kangaroo Express.

M. Hannash ne craint pas que les consommateurs habitués à ces bannières réagissent négativement à l'instauration d'une seule marque par Alimentation Couche-Tard.

Circle K est la bannière la plus répandue à travers le réseau d'Alimentation Couche-Tard, principalement aux États-Unis ainsi que dans 12 autres pays.

On retrouve également la marque en Asie, où des magasins sont exploités en vertu d'un contrat de licence, ce qui, selon l'entreprise, est un « élément clé » de sa croissance.

Alimentation Couche-Tard a mis la main sur 60 dépanneurs Mac's et La Maisonnée au Québec en 1993 avant d'acheter, 6 ans plus tard, auprès de Silcorp Limited, 980 magasins exploités sous les bannières Mac's, Mike's Mart et Becker en Ontario et dans l'Ouest du pays.

Par ailleurs, en raison d'un manque d'appuis, l'entreprise a retiré, à la dernière minute, sa proposition visant à prolonger le statut des 10 droits de vote par action de catégorie A dont profitent 4 fondateurs de la société tant et aussi longtemps qu'un de ceux-ci siégera au conseil d'administration.

Les règles actuelles prévoient la fin de ce statut lorsque le plus jeune des fondateurs aura 65 ans ou s'il décède avant. Jacques D'Amours a 58 ans, alors qu'Alain Bouchard, Richard Fortin et Réal Plourde ont tous plus de 65 ans.

En mi-journée, à la Bourse de Toronto, l'action d'Alimentation Couche-Tard cédait 1,17 $, ou 1,88 %, pour coter à 60,93 $.

Plus d'articles

Commentaires