Retour

Sears veut lancer ses ventes de liquidation le 21 juillet

Sears sollicite le feu vert de la Cour supérieure de l'Ontario, aujourd'hui, pour entamer ses ventes de liquidation dans les magasins qu'il compte fermer.

Le détaillant, en proie à des difficultés financières, espère entreprendre ses ventes de liquidation le 21 juillet, un processus qui prendra fin au plus tard le 12 octobre, selon les documents judiciaires.

Sears Canada envisage de fermer 59 magasins et d'abolir 2900 emplois partout au pays dans le cadre d'un processus de restructuration supervisé par les tribunaux.

L’entreprise, qui s’est placée sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC), compte poursuivre ses activités durant la réorganisation.

La protection offerte par la cour contre ses créanciers lui sera d’un grand apport. Le détaillant y voit un « espace vital » pour restructurer ses activités. Sears est autorisée également par le tribunal à recourir à des emprunts, jusqu’à concurrence de 450 millions de dollars, dans le but de maintenir ses activités durant la période de restructuration.

Un fournisseur externe sera responsable de mener les ventes de liquidation. Il s'agit des entreprises Gordon Brothers Canada et Merchant Retails Solutions.

Ces fournisseurs devront suivre un plan bien précis, établi en fonction des lignes directrices du détaillant.

Jonathan Ordon, qui préside l'entreprise Danbury Global, spécialisée dans les liquidations et les ventes aux enchères, affirme que ces directives sont souvent dictées en raison des règlements établis par les propriétaires de magasins.

« C'est une question d'image, soutient Jonathan Ordon. Aucun propriétaire de centre commercial ne voudrait qu'il soit annoncé que les locataires sont en faillite ou en liquidation, car quel message cela enverrait-il aux consommateurs qui viennent sur place? », dit-il.

En plus des articles soldés, les liquidateurs peuvent vendre le mobilier du magasin : étagères, présentoirs, mobilier, etc.

Les lignes directrices ne précisent pas le type de rabais que Sears proposera aux consommateurs à partir du 21 juillet.

Selon M. Ordon, un détaillant offre généralement un rabais de 20 % à 30 % sur le prix ordinaire dans ce type d'opération.

Enfin, Sears demandera également l'autorisation d'arrêter de verser des paiements extraordinaires au régime de retraite des employés et de suspendre les prestations médicales, dentaires et d'assurance vie des retraités de Sears.

Plus d'articles

Commentaires