Retour

Sept-Îles vend quatre résidences de la rue Comeau à perte

La Ville de Sept-Îles vend à perte quatre résidences d'un immeuble de six habitations de la rue Comeau. Ces immeubles avaient été construits sur un sol instable dans le secteur Sainte-Famille.

La Ville a décidé de mettre de côté l'option de déménager l'immeuble puisque l'opération évaluée à 2 millions de dollars était jugée trop coûteuse. Une promesse d'achat a aussi été signée pour les deux autres unités du sixplex.

Le directeur général de la Ville de Sept-Îles, Claude Bureau, souligne que la Municipalité a ainsi pu récupérer 500 000 $ avec cette vente. Puisque chaque unité avait été achetée pour 250 000 $, Sept-Îles récupère environ la moitié de son investissement.

« Ça réduit la perte de la Municipalité, parce que ça se traduit néanmoins par une perte financière, mais on a quand même réussi à récupérer une somme de 500 000 $ dollars. On nous dit que l’acquéreur projette de relouer ces bâtiments-là. Donc on peut dire que c'était la meilleure solution économiquement pour la Municipalité », indique Claude Bureau.

Sept-Îles poursuit également ses démarches en justice contre la firme Qualitas, qui était responsable d'évaluer la qualité du sol avant le développement du secteur Sainte-Famille. À moins qu'une entente n'intervienne, la Ville ira en procès en 2018 afin de récupérer 13 millions de dollars.

Avec les informations de Katy Larouche

Plus d'articles

Commentaires