Retour

Shareapass : le partage des laissez-passer du FEQ en croissance

Les festivaliers qui ont recours à la plateforme indépendante de partage de laissez-passer via la plateforme web Shareapass sont en croissance : en 4 ans, le nombre de transactions a quintuplé, affirme l'entreprise.

« À notre première année, on parlait de 500 ou 600 partages. […] Aujourd'hui, on parle de 2000 à 3000 partages. Ça se répercute sur 5000 festivaliers », indique Jonathan Parent, cofondateur de Shareapass.

Grâce à la plateforme indépendante, la plupart des festivaliers se rencontrent au monument aux Acadiens, près du Grand Théâtre de Québec, pour procéder à l’échange de leur laissez-passer.

Le système, basé sur l’économie de partage, permet au propriétaire et au locataire du laissez-passer d’effectuer une transaction en ligne. Des frais de service sont facturés à la fois au propriétaire et à celui qui loue le laissez-passer.

« Pour moi c'était vraiment une aubaine de trouver comme ça un laissez-passer à bon marché », souligne Jean-François Rees, qui souhaitait assister à un seul spectacle du Festival d’été de Québec (FEQ).

Sans l’organisation

De son côté, l'organisation du FEQ n'encourage pas ce genre de site de revente. Elle incite plutôt les festivaliers à échanger leurs laissez-passer entre amis ou en famille.

« C'est un phénomène qui est, pour nous, marginal et qui n’a pas pour nous une incidence sur nos opérations », affirme Louis Bellavance, directeur de la programmation du FEQ.

Les fondateurs de Shareapass, eux, souhaitent étendre leurs activités et établir des partenariats avec d'autres grands événements.