Retour

Sikorsky cloue au sol des appareils utilisés par l’industrie pétrolière à T.-N.-L.

La compagnie d'hélicoptères Sikorsky a pris la décision de clouer au sol ses appareils S92 partout dans le monde après un incident en mer du Nord.

L'équipage d'un S92 a perdu la maîtrise du rotor de queue de l'appareil alors qu’il atterrissait sur une plateforme pétrolière le 28 décembre dernier. L’aire d’atterrissage a été endommagée.

Ce type d’appareil est aussi utilisé par Cougard Helicopters pour transporter les travailleurs de l’industrie du pétrole vers les plates formes en mer, au large de Terre-Neuve-et-Labrador.

L’un d’eux s’était d’ailleurs abîmé en mer en mars 2009, tuant 17 des 18 occupants de l’appareil.

Sikorsky a précisé avoir demandé à tous les utilisateurs du S92, y compris Cougar Helicopters, de mener des inspections du rotor de queue de tous leurs appareils.

Cougar Helicopters précise avoir déjà réalisé des inspections sur six de ses huit appareils tôt mardi matin. Elle n'a décelé aucune anomalie. Elle prévoit avoir terminé toutes les inspections d'ici la fin de la journée mardi.

Les appareils peuvent reprendre les airs sitôt les inspections terminées, à condition qu'aucun défaut n'est trouvé.

Sikorsky affirme que la décision de clouer les appareils au sol est une mesure essentiellement préventive. « La sécurité est notre priorité, a-t-elle indiqué selon la BBC. [...] Nous tiendrons nos clients informés et communiquerons les résultats si l'enquête révèle des problèmes qui mettent en doute la capacité de la flotte d'hélicoptères S92 à voler en toute sécurité. »

Plus d'articles

Commentaires