Retour

Société de transport de Lévis : des modifications de parcours qui ne font pas l’unanimité

Des citoyens de Lévis déplorent les modifications adoptées par la Société de transport de Lévis sur certains parcours dans l'ouest de la ville, en dehors des heures de pointe.

Depuis le 5 décembre, plusieurs arrêts ne sont plus desservis dans les secteurs de Breakeyville, Saint-Nicolas, Saint-Rédempteur et Saint-Lambert entre 9 h 30 et 15 h 30 et après 18 h 30.

Les usagers qui utilisent le transport en commun durant ces heures peuvent toujours se rendre à destination, mais doivent marcher davantage, voire plusieurs kilomètres, en raison de la distance entre les arrêts.

Un résident de Saint-Nicolas, Pierre Richard, donne en exemple la situation de sa fille qui, de retour de l’Université en soirée, a dû marcher à la noirceur. Il dénonce la décision prise par la STL.

« Ç'a été coupé sans trop de préavis, sans trop d’explications, c’est quand même des changements majeurs, dans mon cas, dans la circulation dans le quartier, il y a plus que 50 % des parcours qui ont été coupés », souligne-t-il.

Selon lui, de tels changements incitent les citoyens et les jeunes à se procurer une voiture et cela contribue à la congestion routière.

Louise Harvey-Bernier, résidente de Saint-Nicolas, constate également que plusieurs étudiants pourraient être touchés par les modifications de parcours.

« Il y a quand même pas mal de jeunes qui vont au cégep dans le quartier, alors ça va occasionner des troubles. Et au retour, il fait noir et c’est mal déneigé, c’est dangereux. »

Les gestionnaires de la STL se disent conscients des impacts pour certains usagers.

Toutefois, la Société de transport a préféré bonifier les services aux heures de pointe pour mieux répondre à la demande, explique Michel Patry, président de la STL.

« On a rajouté davantage de fréquence dans la pointe par rapport à ce qui existait l’an passé, mais ce temps-là ou ce kilométrage-là, il faut le prendre ailleurs pour pouvoir donner davantage de services à la pointe. »

La STL dit avoir reçu quelques plaintes cette semaine quant à ses modifications de parcours.

D'après les informations de Camille Simard

Plus d'articles

Commentaires