Retour

« Stars and Thunder » : des principes de comptabilité n'ont pas été respectés, dit un conseiller municipal

Le conseiller municipal Joe Campbell croit que le rapport du maire Steve Black sur le festival, selon lequel le déficit s'élève à 30 000 $, est trompeur.

Un texte de Stéphany Laperrière

À l'instar de son collègue Rick Dubeau, Joe Campbell croit que la subvention reçue par Timmins pour la réhabilitation du parc Hollinger ne devrait pas être incluse dans les revenus du festival.

« C'est de la comptabilité créative », a-t-il dit lors de la réunion du conseil municipal, mardi.

Il rappelle que des travaux importants doivent toujours être effectués.

Il ajoute que les feux d'artifices non utilisés qui seront conservés pour d'autres évènements ne devraient pas être considérés comme des revenus.

Lettre rendue publique

En réponse, le maire Steve Black a lu, lors de la rencontre du conseil, un extrait de la lettre qui accorde cette subvention pour la réhabilitation du parc.

Cette lettre ne faisait pas partie des documents soumis aux conseillers avant la réunion de mardi soir. Le maire l'a publiée sur Facebook mercredi.

Steve Black a aussi demandé au directeur général de la municipalité, David Landers, de confirmer que Timmins n'aurait pas eu accès à ces fonds n'eut été du festival, ce qu'il a fait.

Principes comptables

Lors de la réunion de mardi, Joe Campbell a aussi mentionné un rapport du trésorier de la Ville selon lequel le déficit du festival avoisinnerait plutôt le demi-million de dollars.

Le trésorier, Jim Howie, a expliqué cette différence en indiquant qu'il avait utilisé les principes comptables généralement reconnus pour son rapport, au contraire de Steve Black.

Il se dit malgré tout en accord avec la présentation du maire. « Vous avez qualifié tous vos chiffres », lui a-t-il dit.

Jim Howie ajoute que son rapport prend en compte le temps que les employés de la Ville ont consacré à l'organisation du Festival, un chiffre que Steve Black a choisi de ne pas inclure dans les dépenses.

Des conseillers saluent l'initiative

De leur côté, les conseillers municipaux Pat Bamford, Veronica Farrell, Mike Doody ont applaudi à l'organisation du festival.

« Je n'ai jamais vu autant de fierté », affirme Pat Bamford, « il faut arrêter d'être négatif ».

Joe Campbell ne se dit pas contre le festival, mais souligne l'importance d'informer la population sur les coûts réels de cette initiative.

« Nous avons l'obligation de nous assurer de l'exactitude des chiffres que nous fournissons aux médias », conclut-il.

Les élus municipaux devront décider s'ils comptent renouveler l'expérience lors d'une réunion prévue le 22 août prochain.

Plus d'articles

Commentaires