Retour

Station-service à Ascot : les citoyens veulent plus d'écoute de la part des élus

Les citoyens du secteur Ascot à Sherbrooke, continuent leur mobilisation pour empêcher la possible implantation d'une station-service au coin des rues Dunant et Thibault. Le Comité de citoyens et citoyennes Sauvé-Dunant organise une « action de visibilité » dans le stationnement du mont Bellevue, ce samedi, pour interpeller le maire Bernard Sévigny.

Les citoyens formeront une chaîne humaine autour du projet de construction. « On craint que ça soit encore une autre station-service. Si on fait le triangle des rues Dunant, Belvédère et Thibault, il y en a déjà trois », souligne le porte-parole du comité, Michel Phaneuf.

Ils dénoncent le manque de transparence de la Ville de Sherbrooke dans ce dossier. Lors de la dernière séance du conseil municipal, le 19 juin, des citoyens du secteur se sont fait entendre à l'hôtel de ville. Le comité a déposé une pétition qui a recueilli 879 signatures, dont plus de 600 en ligne.

« Un moment donné, ça serait le "fun" qu'on se fasse écouter et qu'on se fasse consulter pour le développement dans notre voisinage. On n'est pas contre le développement, on veut juste quelque chose qui se fasse intelligemment », ajoute M. Phaneuf.

Droits acquis

Le promoteur a acheté le terrain avant le dernier changement de zonage. Si le secteur est maintenant dédié à des fins résidentielles, l'ancien règlement permettrait une station-service sur le site.

Le promoteur bénéficie d'un droit acquis et la Ville ne pouvait légalement l'empêcher de réaliser son projet.

Plus d'articles

Commentaires