La compagnie américaine Tacora Resources a reçu l'autorisation de la Cour supérieure du Québec pour l'achat de la mine Scully à Wabush. Le montant de la transaction s'élève à plus de 2 millions de dollars.

Un texte de Laurence Royer

En vertu de la proposition d'achat approuvée par la Cour, Tacora devra respecter les obligations environnementales dont Cliff ressources naturelles était responsable avant la transaction.

Tacora prévoit maintenant accumuler le financement nécessaire au redémarrage de la mine et réaliser une étude de faisabilité au cours de l'année.

Pour le représentant du Syndicat des métallos à Wabush, Euclide Haché, cette transaction représente une bonne nouvelle pour les travailleurs. « On espère que ça va aller de l’avant. Ça représente de l’ouvrage, plus besoin de partir au loin », dit-il.

Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador aussi se réjouit de cette annonce. Selon la ministre des Ressources naturelles de la province, Siobhan Coady, cette annonce représente une étape importante dans les efforts qui sont faits en vue de la réouverture de la mine.

Au début du mois, Tacora a signé un contrat de travail de cinq ans avec les employés affiliés au Syndicat des métallos.

Selon Euclide Haché, cette entente de principe indique qu’à partir du 1er janvier 2018, les employés de la liste existante lors de la fermeture de la mine commenceront à être rappelés. Il estime que la réouverture de la mine créerait plus de 200 emplois.

Plus d'articles

Commentaires