Retour

Tarifs douaniers sur l'acier : la Saskatchewan s'inquiète

Le président des États-Unis, Donald Trump, a indiqué qu'il annoncerait la semaine prochaine, l'imposition de droits de douane de 25 % sur l'acier et de 10 % sur l'aluminium. Cela pourrait avoir des conséquences majeures en Saskatchewan, selon des politiciens de la province.

« Dans la mesure où nous avons un producteur important d’acier, Evraz, c’est une grande inquiétude », a fait savoir le maire de Regina, Michael Fougere.

Donald Trump a pris la décision de soutenir les producteurs américains et l'emploi aux États-Unis. Les détails, à savoir quels pays seront touchés par ces taxes, n’ont pas été dévoilés.

Selon Michael Fougere, le manque de précision crée de l’incertitude dans les entreprises et les industries canadiennes.

Les États-Unis et le Canada négocient actuellement des accords commerciaux, mais le maire de Regina estime que les États-Unis soulèvent de nouvelles questions sur ce qu’il appelle des « secteurs latéraux ».

Selon lui, cela nuit aux discussions plus globales sur le renouvellement de l’Accord de libre-échange nord-américain.

Un porte-parole du gouvernement saskatchewanais confirme que la province aussi est inquiète.

Selon le porte-parole, « l'incertitude qui règne aux États-Unis souligne l'importance d'un projet canadien comme l'expansion du pipeline Trans Mountain, puisque ce genre de projet permet de diminuer l'impact du commerce avec les États-Unis ».

« Le marché en plein désarroi »

La division nord-américaine d'Evraz a dit n'avoir aucun commentaire à faire pour le moment.

La compagnie fabrique entre autres des tuyaux d'acier utilisés par l'industrie pétrolière et gazière et a plus de 2000 employés. Elle a déjà affirmé dans le passé qu'elle crée de six à dix fois plus d'emplois de façon indirecte dans l'Ouest canadien.

Le député fédéral de Prince Albert, Randy Hoback, qui est aussi le président du caucus conservateur de la Saskatchewan, note que non seulement l'imposition d'un tarif douanier va faire mal aux exportateurs d'acier, mais pourrait également toucher le secteur manufacturier de la province, comme les producteurs de machinerie agricole.

« Cela jette l'ensemble du marché international dans le désarroi, donc nous sommes très très inquiets », s'exclame-t-il.

Le Canada est le plus grand exportateur d'acier et d'aluminium aux États-Unis. Les États-Unis ont importé 26,9 millions de tonnes d'acier en 2017, dont 16 %, soit 4 millions provenaient du Canada.

Avec les informations de CBC News