Retour

Technologie blockchain : Baie-Comeau demande la collaboration d’Hydro-Québec

La ville de Baie-Comeau presse Hydro-Québec d'accélérer son temps de réponse à des demandes de projets reliés à la technologie blockchain, qui supporte l'existence et les transactions de monnaie virtuelle telle que le Bitcoin.

Avec les informations d’Olivier Roy-Martin

La ville de Baie-Comeau déplore qu’un projet de développement relié à la technologie blockchain lui ait glissé entre les doigts, en décembre dernier, en raison d’un manque de collaboration avec la société d’État.

Le directeur général de la Ville, François Corriveau, a adressé un plaidoyer au président d’Hydro-Québec Distribution, David Murray. Selon lui, Hydro-Québec a un devoir moral envers la Manicouagan en matière de création d'emplois, une région qui a contribué au développement hydro-électrique.

Le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny, est du même avis. Il ajoute que les promoteurs qui souhaitent développer leur projet dans la région sont souvent pressés de le faire.

Prudence

De son côté, David Murray affirme que la Société d’État se doit d’être prudente lorsqu’il est temps de conclure un partenariat avec un promoteur faisant appel à la technologie blockchain.

« Quand on parle de blockchain, il faut être prudent pour ne pas investir l’argent des Québécois dans quelque chose qui ne nous offrirait pas de stabilité, dit-il. Il y a beaucoup de spéculation, il faut regarder. C’est du cas par cas. »

Neuf projets reliés à la technologie blockchain seraient en développement dans la Manicouagan, d’après la municipalité. La région de Baie-Comeau est prisée par les promoteurs qui recherchent de grandes quantités d’électricité et des espaces vacants.

Plus d'articles

Commentaires