Retour

Témiscamingue : bilan annuel positif pour les organismes de développement

La Société de développement du Témiscamingue (SDT) et la Société d'aide au développement des collectivités (SADC) ont financé plus d'un million de dollars l'an dernier pour soutenir et accompagner 10 entreprises dans leur démarrage, acquisition ou expansion.

Avec les informations de Tanya Neveu

L'assemblée générale annuelle des deux organismes avait lieu mardi soir à Remigny, au Camp RONODA. La copropriétaire de la pourvoirie, Cindy Champoux, a elle-même eu recours aux services de la SDT et de la SADC au cours de la dernière année pour prendre la relève de l'entreprise.

« On a cogné à plusieurs portes pour obtenir du financement et c'est un type de projet qui était difficile à financer avec les institutions financières traditionnelles, fait-elle valoir. En cognant à plusieurs portes, on a eu des refus. Finalement, avec la SDT et la SADC on a pu concrétiser notre projet grâce à leur implication. »

Changement de gouvernance à la SDT

La dernière année a aussi été marquée par des changements de gouvernance et de direction à la Société de développement. 75 projets d'affaires du Témiscamingue ont reçu un service d'accompagnement en 2016-2017. Des chiffres qui tendent à se maintenir à travers les années comme l'explique la directrice de la SDT, Nadia Bellehumeur.

« Ce qui a vraiment de différent, c'est la complexité des projets, affirme-t-elle. Les chiffres se ressemblent, mais, malgré tout, je pense que c'est une meilleure année parce que les projets sont de plus en plus complexes. On fait face à plusieurs défis au niveau financement, de la main d'oeuvre, de l'accompagnement. Ça pose des défis au niveau de la rentabilité des entreprises quand il faut que tu développes plusieurs volets à ton entreprise. Donc, ça complexifie beaucoup les projets d'affaires. Nos chiffres se maintiennent donc l'effervescence économique est encore là. »

Plus d'articles

Commentaires