Retour

Temps des Fêtes : une occasion d'affaires pour les organisateurs d'événements

Imaginez-vous sirotant un cocktail de bienvenue à votre party de Noël du bureau dans le téléphérique de la chute Montmorency, à Québec. Certains employeurs veulent en mettre plein la vue à leurs employés en cette période de festivités; ils ne lésinent pas sur les moyens d'y parvenir.

Ces célébrations sont aussi souvent l'occasion pour eux de remercier leur personnel pour le travail effectué tout au long de l'année.

Les organisateurs de soirées clés en main, qui rivalisent d'originalité dans l'organisation de ces événements, profitent de cette manne du temps des Fêtes. Pour certaines entreprises, cette période représente environ la moitié de leurs ventes annuelles.

Arlaine Cossette, directrice des opérations de La Firme événement et personnel, mise beaucoup sur cette période de l'année. « Notre chiffre d'affaires est d'environ de 1,2 million de dollars par année, et il y en a la moitié qui provient de ces deux mois là », précise-t-elle.

Spécialisée dans l'organisation de ces fêtes sur mesure, Mme Cossette constate que certaines entreprises vont jusqu'à consacrer un budget de 200 $ par employé afin d'offrir une fête exceptionnelle et personnalisée.

Pour obtenir cet effet magique, des salles sont complètement transformées en un décor féérique. Son entreprise s'occupe de tout : la location de la salle, la mise en place du décor, le service de traiteurs.

Des retombées pour tous

Ses sous-traitants en profitent aussi, explique la jeune entrepreneure. « Ces gens-là profitent de ces retombées économiques parce que c'est une période forte pour moi, mais aussi pour tous les gens qui sont dans le milieu de l'événementiel. C'est vraiment une période clé. »

Les entreprises qui fournissent le mobilier, la vaisselle, les éléments de décors sont aussi très sollicitées en novembre et décembre.

« Je dirais que c'est à peu près un 75 % de notre volume d'affaires en décembre, que ce soit à Québec ou à Montréal », explique Philippe Boisvert, le directeur des opérations et cofondateur de DX Design.

Les traiteurs sont aussi en demande. Équilibre traiteur enregistre une augmentation de 40 % de son chiffre d'affaires uniquement pour les deux derniers mois de l'année, avance le directeur des ventes de l'entreprise, Sylvain Lortie.

Avec cette période faste viennent toutefois les défis logistiques. « Le samedi 3 décembre, on va avoir trois banquets à trois endroits différents pour un total de 800 couverts », illustre M. Lortie.

Une offre variée

Les croisières AML offrent aussi des croisières de Noël à bord du Louis-Jolliet pour les partys de bureau. L'entreprise développe ce marché depuis quelques années.

Une épicerie Métro de Saint-Marc-des-Carrières a justement choisi le Louis-Jolliet pour recevoir sa vingtaine d'employés.

« C'est un budget annuel environ entre 5000 à 7000 $ investis juste pour les partys de Noël », estime la copropriétaire, Mylène Renaud. La femme d'affaires affirme investir avec plaisir dans cette soirée qui fait le bonheur de son personnel.