Retour

Thales ouvre un centre de recherche en intelligence artificielle à Montréal

Le géant français Thales annonce l'ouverture prochaine d'un centre de recherche et de technologie spécialisée en intelligence artificielle à Montréal qui consolide sa réputation de pôle international dans ce secteur de haute technologie.

Ce nouveau centre de recherche baptisé « cortAix » sera exploité en collaboration avec l’Institut des algorithmes d’apprentissage de Montréal (MILA), l'Institut de valorisation des données (IVADO), et l'Institut Vector de Toronto.

Le nouveau centre de Thales, dans lequel la compagnie investira 25 millions de dollars, emploiera une cinquantaine de chercheurs et de développeurs experts en intelligence artificielle.

Avec l’arrivée des géants Microsoft, Google, Facebook et Samsung, qui ont tous ouvert récemment des laboratoires en intelligence artificielle à Montréal, Thales affirme vouloir profiter de l'un des principaux écosystèmes d'intelligence artificielle au monde.

Dans un communiqué, l’entreprise française, qui a généré l'an dernier un chiffre d’affaires de 14,9 milliards d’euros (22 milliards $ CA), explique que les chercheurs du futur « cortAix » auront pour mission de développer des solutions d’intelligence artificielle destinées à aider les compagnies aériennes, les opérateurs de satellites, les contrôleurs aériens, les opérateurs de transport, les forces armées et les gestionnaires d'infrastructures « à prendre les meilleures décisions dans des moments décisifs ».

Il faut dire que Thales n’est pas en territoire inconnu à Montréal, puisque l’entreprise française est établie au Canada depuis 1972, où elle compte 1800 employés.

Thales compte plus de 64 000 employés répartis dans 56 pays à travers le monde.

Plus d'articles

Commentaires