Retour

Toujours pas de remplaçant pour les Ice Caps à Saint-Jean, T.-N.-L.

Le stade Mile One de Saint-Jean, Terre-Neuve, pourrait être désespérément vide l'année prochaine si aucune équipe n'est trouvée bientôt pour remplacer les Ice Caps, de la Ligue américaine de hockey.

L’équipe-école des Canadiens de Montréal déménagera à Laval, au Québec, à la fin de la saison actuelle.

La Ville de Saint-Jean a lancé un appel à la Ligue américaine, à la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) et à la Ligue de hockey de la côte Est dans l’espoir d’attirer une nouvelle équipe professionnelle à Terre-Neuve, mais sans succès jusqu’ici.

« Il n’y a vraiment pas d’équipes ou de propriétaires de la LHJMQ ou de la Ligue américaine qui viennent frapper à notre porte en ce moment », déplore Sandy Hickman, un conseiller municipal.

Le stade Mile One a été construit en 2001 en grande partie pour accueillir les prédécesseurs des Ice Caps, les Maple Leafs de Saint-Jean. Cette équipe de la Ligue américaine a elle aussi quitté Saint-Jean, en 2005.

Elle a été remplacée par les Fog Devils de la LHJMQ. Mais à peine trois ans après sa fondation, cette équipe a plié bagages.

Le stade Mile One a toujours accueilli d’autres événements que des matchs de hockey. Toutefois, la présence d’une équipe en permanence assurait un revenu stable au stade et des horaires de travail prévisibles pour ses employés.

Si aucune équipe n’est trouvée pour remplacer les Ice Caps, il faudra revoir la structure financière du stade, selon Sandy Hickman. Il faudra peut-être compter davantage sur les revenus générés par les séances publiques de patinage, ce qui ne faisait pas partie de la vision des créateurs du Mile One.

Il serait alors difficile de conserver des employés à temps plein, précise M. Hickman, et il faudrait se résigner à voir le stade désert plus souvent.

La Ville de Saint-Jean n’a pas renoncé à trouver une nouvelle équipe de hockey, même s’il semble peu probable qu’une autre équipe de la Ligue américaine remplace les Ice Caps.

Sans équipe de hockey, le stade Mile One deviendra essentiellement une salle de spectacles ou un centre pour des salons commerciaux.