Retour

Toujours pas de réseau cellulaire entre Hearst et Greenstone

Si le réseau de téléphonie mobile s'est étendu dans le Nord de l'Ontario au cours des dernières années, il y a encore des besoins à combler. Le téléphone cellulaire ne peut être utilisé encore dans un vaste territoire entre les municipalités de Hearst et de Greenstone, une situation à laquelle les deux municipalités veulent remédier.

Un texte de Francis Bouchard

La pourvoirie Pagwa Wilderness Retreat est une des seules installations situées le long du tronçon de 200 km de la route 11 entre Hearst et Longlac. Ses propriétaires, Diane et Gerry Larose, affirment qu’ils n’avaient pas d’autre choix que de se munir d’un téléphone satellite pour pouvoir communiquer avec le monde extérieur.

Ils disent avoir permis à plusieurs conducteurs tombés en panne, ou impliqués dans une collision, d’utiliser ce téléphone pour demander de l’aide.

Je trouve que ça n’a pas de sens d’être sur la Transcanadienne et d’avoir des bouts de chemin ou on n’a pas accès à un téléphone cellulaire. Nous sommes en 2017. C’est une nécessité, ce n’est pas un luxe.

Diane Larose, propriétaire de Pagwa Wilderness Retreat

Les municipalités de Hearst et de Greenstone se sont unies pour faire des pressions sur les gouvernements et les entreprises de téléphonie mobile.

Moi et le maire de Hearst [Roger Sigouin], nous avons eu plusieurs discussions là-dessus pour essayer de pousser ça ensemble, de mettre de la pression sur le gouvernement et les compagnies pour essayer d’améliorer ce service-là.

Rénald Beaulieu, maire de Greenstone

Rénald Beaulieu affirme que des démarches ont été entreprises auprès du ministre du Développement du Nord et des Mines, Michael Gravelle, et auprès de FedNor, pour l’obtention de financement.

Dans le Nord-Est, l’organisme NEOnet avait obtenu du financement gouvernemental qui a permis de construire des infrastructures pour étendre le réseau de téléphonie mobile dans plusieurs régions non desservies.

Des améliorations en vue?

Rénald Beaulieu se réjouit que l’entreprise TBaytel (associée à Rogers) ait commencé à prolonger sa couverture à l’est de Greenstone et qu’elle ait aussi amélioré récemment le service dans le quartier de Nakina, au nord.

L’entreprise doit installer de nouvelles tours le long de la route 11 permettant d’étendre le réseau. Le maire souligne toutefois qu’il faudra s’assurer que les abonnés d’autres fournisseurs de téléphonie mobile --incluant Bell-- puissent aussi bénéficier de cette couverture accrue.

Plus d'articles

Commentaires