Retour

Tramways de Toronto : Bombardier rate une autre échéance

Bombardier admet qu'elle ne respectera pas sa promesse d'avoir livré un total de 65 tramways à la Commission de transport de Toronto (CTT) avant la fin de l'année, et ce, même après avoir revu à la baisse son calendrier de production en octobre dernier.

Selon l’échéancier original, Toronto devait avoir 146 nouveaux trams en service en 2017.

Bombardier a toutefois réduit ce nombre à 70, puis à 65 et, maintenant, à 63.

Les usines de l'entreprise à Kingston et à Thunder Bay demeureront ouvertes durant le temps des Fêtes pour permettre à Bombardier d’atteindre sa nouvelle cible, assure le porte-parole Eric Prud'Homme.

« Nous avons confirmé à la CTT que nous avons pris des mesures pour amenuiser les problèmes liés à notre chaîne de production », dit-il.

Autre tuile

La CTT n’a pas commenté ce dernier report.

En octobre dernier, le maire de Toronto, John Tory, avait qualifié la situation de « ridicule ».

Il s'agit d'une autre tuile pour Bombardier qui a vu, plus tôt cette semaine, le gouvernement ontarien amputer de plus de moitié un contrat de trains légers à cause de retards de production.