Retour

Tramways de Toronto : Bombardier rate une autre échéance de livraison

Bombardier est incapable d'assembler quatre tramways par mois pour Toronto, une autre promesse violée par la compagnie, s'insurge le PDG de la Commission de transport de Toronto (CTT).

Andy Byford dit que la multinationale québécoise avait pourtant assuré, pas plus tard que le mois dernier, que cet échéancier de production réduit serait respecté cette fois-ci.

À l'heure actuelle, seulement 17 nouveaux trams sont en circulation à Toronto. La Ville a reçu seulement deux des quatre véhicules qui devaient être livrés ce mois-ci.

Bombardier avait promis récemment de produire plus de 50 nouveaux trams avant la fin de l'année, comparativement aux 70 promis initialement avant la fin de 2015. Toutefois, même cet échéancier de production réduit, est à nouveau reporté. La CTT n'a pas obtenu d'autre calendrier de production de Bombardier.

La livraison des nouveaux tramways accuse plus d'un an de retard, à la suite de la grève à l'usine de Bombardier à Thunder Bay et d'une multitude de défauts de fabrication. Toronto investit entre-temps des millions de dollars dans ses vieux tramways pour prolonger leur durée de vie.

La CTT demande plus de 50 millions de dollars en indemnités à Bombardier.

Bombardier « analyse » la situation

Le porte-parole de Bombardier Marc-André Lefebvre répond que le nouveau président de la division Amériques, section Transport de la compagnie, Benoit Brossoit, « prend présentement connaissance des enjeux et analyse la situation avec sa propre perspective ».

M. Lefebvre dit que la direction de Bombardier discutera du projet avec la CTT au cours des « prochains jours ».

Plus d'articles

Commentaires