Le voyagiste Transat A.T. s'apprête à fermer un centre d'appels à Toronto et à réorganiser certaines de ses activités de voyages organisés afin d'améliorer sa rentabilité, des mesures qui entraîneront l'élimination de 78 emplois.

La société montréalaise, qui exploite le transporteur Air Transat, a précisé que 66 postes seraient éliminés lorsque le centre d'appels de Toronto cessera ses activités, le 12 septembre.

Pour s'ajuster à ce changement, la société convertira 63 postes de son centre d'appels de Montréal afin que ceux-ci soient désormais en mesure de traiter les appels des consommateurs, des agences de voyages et d'autres entreprises.

En outre, Transat abandonnera certains circuits de sa Collection Découvertes dans les marchés de l'Amérique du Sud, de l'Asie et de l'Afrique et lancera plutôt une nouvelle programmation de circuits en Europe et dans les destinations soleil pour 2017.

Ce changement entraînera l'élimination de 12 postes non syndiqués de marketing et de vente à Montréal.

« La société se concentrera dorénavant sur les destinations desservies par Air Transat », a mentionné la porte-parole Debbie Cabana.

Transat (TSX:TRZ) a récemment annoncé que le géant allemand du tourisme TUI Group avait présenté une offre ferme d'environ 80,3 millions de dollars pour racheter les activités de ses filiales Transat France et Tourgreece.

Plus d'articles

Commentaires