Retour

Transport aérien régional : un consensus politique difficile à obtenir

Le développement du transport aérien régional passe par une stratégie globale qui inclut les acteurs locaux, selon un spécialiste du secteur aéronautique.

D'après une entrevue de Félix B. Desfossés

Invité à l'émission Des matins en or... en vancances!, le professeur Mehran Ebrahimi, a parlé de l'importance de donner les moyens et les ressources aux transporteurs régionaux.

« Il faut aller chercher tous les acteurs qui sont importants c'est-à-dire les acteurs locaux, les compagnies aériennes, les gouvernements, les réunir autour de cet espèce de consensus, fait remarquer le spécialiste du secteur de l'aéronautique au département de management et technologie de l'École des sciences de la gestion de l'UQAM. Et ça, malheureusement, on ne le fait pas, on ne va pas assez loin. Alors, espérons et avec le projet par rapport au développement des régions. »

Un sommet à saveur électorale?

Le professeur n'hésite cependant pas à afficher certaines craintes en lien avec le sommet sur le transport régional que le gouvernement du Québec promet pour le mois de février. Il s'interroge sur les résultats concrets de cette démarche sur le prix des billets d'avion.

Rappelons qu'en février prochain, le gouvernement du Québec organisera un sommet sur le transport aérien régional.

Plus d'articles

Commentaires