Retour

Transport Canada ira de l’avant dans l’enrochement du quai de Mont-Louis

C'est maintenant officiel, Transport Canada va démolir partiellement et enrocher le quai de Mont-Louis. Le contrat a été octroyé à la firme Sani-Sable de Maria au coût de 13,5 millions de dollars.

Rappelons que l'an dernier, la Corporation de développement et les élus municipaux, à l'exception du maire Serge Chrétien, demandaient à Transport Canada de profiter de ces travaux pour construire un quai éperon.

Le projet qu’ils présentaient comportait l’installation d’un brise-lame qui aurait donné une forme de L au quai. La nouvelle configuration aurait permis de créer un havre où on voulait aménager une marina et garder un accès pour les pêcheurs sportifs. La pêche au quai est une activité traditionnelle à Mont-Louis.

En été 2016, le comité de développement avait exprimé son mécontentement devant l’intention du fédéral d’enrocher le quai sans tenir compte du projet proposé.

Aujourd’hui, Transports Canada maintient sa décision. Le Ministère a décliné les demandes d’entrevue.

L'ex-président de la Corporation de développement devenu tout récemment conseiller municipal, Dany Bergeron, avoue que le projet touristique a du plomb dans l'aile. Par contre, il refuse d'abandonner et il veut relancer le fédéral.

« On avait remis une pétition au conseil municipal l’an dernier, rappelle-t-il. Ce n’est pas pour rien qu’aujourd’hui, on veut relancer une discussion, pour ne pas oublier cet aspect important de notre économie [en termes de retombées touristiques]. »

M. Bergeron s’inspire de l’exemple de Carleton-sur-Mer qui a défendu son projet. Il croit que la Municipalité aurait plus de chances « si on arrive avec un projet bien ficelé ».

Dany Bergeron croit que le fait que l'ex-maire et ses conseillers ne s'entendaient pas sur ce projet de port refuge pour petits bateaux explique en bonne partie pourquoi Ottawa n'a pas donné suite à cette idée.

« Rien n’aurait pu aller de l’avant sans l’appui du maire, estime le conseiller. Aujourd’hui, on tourne la page et on va aller de l’avant avec la nouvelle équipe. »

Les travaux de démolition et d'enrochement du quai est de Mont-Louis vont s'amorcer ce printemps et se termineront 18 mois plus tard, soit à l'automne 2019.

D'après le reportage de Michel-Félix Tremblay

Plus d'articles

Commentaires