Retour

Travaux de réfection du quai de Sainte-Anne-des-Monts : Pêches et Océans Canada insatisfait

Pêches et Océans Canada demande à l'entrepreneur qui était responsable de la réfection au quai de Sainte-Anne-des-Monts de reprendre une partie de ses travaux.

Un texte de Michel-Félix Tremblay

Le ministère est insatisfait de la qualité du revêtement sur le tablier du quai, c'est à dire là où les piétons et véhicules circulent. Le béton s'effrite ce qui cause des problèmes d'adhérence.

La directrice générale régionale associée pour le Québec au MPO précise que ce sont des travaux d'ordre esthétique et que la sécurité des usagers n'est pas compromise. Ces travaux qui devaient être finaux ont été réalisés en juin, mais les inspecteurs du ministère n'ont pas tardé à informer le sous-traitant du problème, précise Sylvie Pelletier.

« Après la période de 21 jours de cure, nos inspecteurs ont informé l'entrepreneur qu'on acceptait pas les travaux tels que réalisés. »

Qui va payer ?

Joint au téléphone, Jean-Michel Royer de Béton Provincial a précisé que les discussions sont en cours avec le ministère et que l'entreprise proposera une solution au cours des prochains jours. Questionné à savoir qui va payer la facture, sa réponse a été pour le moins courte « Pas de commentaire ».

Pêches et Océans Canada affirme que c'est pourtant cette entreprise qui devra assumer les coûts.

Béton Provincial est le sous-traitant de l'entrepreneur Sani-Sable qui a obtenu le contrat de réfection du quai.

Autre fermeture du quai

À peine rouvert au public après des mois de restauration, le quai pourrait donc être de nouveau inaccessible dans quelques jours. Pêches et Océans Canada a pourtant décidé vendredi, de lever la barrière et de permettre aux piétons et aux véhicules de circuler. Une décision qui s'imposait, dit le ministère, en raison du nombre important de visiteurs pendant les vacances de la construction.

Le propriétaire des lieux espère que ces travaux correctifs seront entrepris dès la fin des vacances de la construction. Lors de notre appel, le représentant de Béton Provincial n'a pas pu nous donner d'échéancier.

Un quai de pêche... sans pêche commerciale ?

Par ailleurs, l'incertitude autour de l'avenir de l'usine Crustacés des Monts fait en sorte que le quai de Sainte-Anne-des-Monts se retrouve en quelque sorte orphelin. Les crevettiers qui y débarquaient leurs stocks représentaient la seule réelle activité de pêche commerciale. D'ailleurs, Pêches et Océans Canada n'aurait pas investi dans la réfection des installations n'eût été de leur présence.

Bien que l'usine ne soit pas fermée définitivement, il plane une certaine inquiétude advenant que d'autres investissements soient nécessaires.

Le maitre de port Sylvain Gaumond demeure quand même optimiste. « C'est pas une décision finale de fermeture, à tête reposée j'ai confiance que ça va repartir ».

Plus d'articles

Commentaires