Retour

Trois-Rivières sur Saint-Laurent : une tour de 16 étages et une résidence pour les religieuses

Quatre ans après le début du projet « L'adresse sur le fleuve », la construction de la tour d'habitation va finalement pouvoir commencer. Radio-Canada a appris qu'une résidence pour personnes âgées sera construite et qu'elle pourrait accueillir les trois communautés religieuses.

Jusqu'à présent, il avait toujours été question d'un seul projet, mais le promoteur de « L’adresse sur le fleuve », Trimco, nous a confirmé qu’il allait céder une partie du terrain à des promoteurs du Nouveau-Brunswick pour construire une résidence pour personnes âgées de 240 unités.

Selon le maire de Trois-Rivières, les 190 membres des trois communautés religieuses qui cherchent à se reloger pourraient s'y établir.

La construction pourrait débuter dès ce printemps.

« On est rendu peut-être à 90 % de la réalisation [du projet], indique le maire Yves Lévesque, alors on ne veut pas trop commenter, mais effectivement c'est un projet de 40 millions de dollars avec 240 unités pour la première phase et on parle d'une deuxième phase de 120 unités. »

Les Carmélites, les Filles de Jésus et les Ursulines ont décidé de déménager ensemble. Elles devaient s’installer à la résidence Sainte-Famille, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine. Le projet a cependant été abandonné, puisque l’agrandissement prévu de cette résidence a été mis sur la glace en janvier.

Investissements de 70 M$ sur le site

La construction de la tour de 16 étages et de 69 condominiums pourrait aussi commencer dès ce printemps. Il s’agit d’un projet de 30 millions de dollars.

Ce printemps, ce sont donc des investissements de l’ordre de 70 millions de dollars qui seront faits sur le site de Trois-Rivières sur Saint-Laurent.

Le permis de construction pour la tour a été délivré lundi matin. Le promoteur affirme que la première pelletée de terre devrait avoir lieu la première semaine d'avril.

La vente des unités, dont les prix varient entre 250 000 $ et 1 million de dollars, a commencé il y a environ un mois. Une vingtaine d'unités ont déjà trouvé preneurs, soit plus du quart.

Retards pour la marina et le club privé

Par contre, la marina et le club privé ne seront pas opérationnels avant encore un an. La difficulté à obtenir les permis notamment du ministère de l'Environnement force les promoteurs à repousser l'ouverture à 2019.