Retour

Uber et Lyft à Regina : le public décidera des règles

La Ville de Regina demande la participation du public sur la façon dont les règles devraient être mises en place afin d'accueillir des services de transport qui mettent en lien des chauffeurs et des clients grâce à une application mobile, comme Uber et Lyft.

Les élus municipaux s'intéressent particulièrement à l'importance que les gens accordent à divers facteurs tels que l'octroi de permis aux conducteurs, la propreté des véhicules, les vérifications des antécédents, la prévisibilité des tarifs et l'accessibilité pour les personnes âgées ou à mobilité réduite.

Un court sondage disponible sur le site de la Ville demande aux résidents de partager leur expérience avec des services semblables dans d'autres villes.

Il est possible de participer au sondage jusqu'au 10 juin 2018.

Des normes à l'image des villes

La Saskatchewan a annoncé récemment l’adoption d’une loi pour accueillir ces deux services de transports.

Elle laisse cependant aux municipalités la liberté d’établir leurs propres règles sur les normes qui seront imposées aux véhicules franchisés.

Il s’agit, entre autres, des exigences relatives à la délivrance d’un permis d’exploitation, des critères relatifs à l’aptitude des conducteurs ou encore, des frais et autres taux associés.

Le sondage de la Ville de Regina