Retour

Uber verse 3 millions $ de redevances au gouvernement en 4 mois

EXCLUSIF - Des chiffres obtenus par Radio-Canada montrent qu'Uber a versé 3 millions de dollars en redevances au gouvernement en un peu plus de quatre mois d'activité dans le cadre de son projet pilote.

Un texte de Nicolas Vigneault

Le projet pilote est officiellement en place depuis le 14 octobre dernier, et la multinationale a acheminé un premier chèque de 1,1 million de dollars le 1er novembre 2016 et un autre de 1,9 million de dollars le 7 février 2017. Ces sommes seront consacrées à la modernisation de l'industrie du taxi, qui prévoit notamment un investissement gouvernemental de 25 millions de dollars sur 5 ans.

Il est plutôt difficile de déterminer le nombre de courses exactes que ce montant de redevance peut représenter, puisque le décret ministériel du gouvernement concernant ce projet pilote compte trois formes de redevances, soit 0,97 $, 1,17 $ et 1,33 $ la course, en fonction de l'heure à laquelle Uber l'effectue.

Toutefois, on peut affirmer que, si toutes les courses avaient été effectuées au tarif maximum de 1,33 $, c'est un minimum de 2 255 000 courses qu'aurait réalisées Uber en sol québécois entre octobre et février.

À l'opposé, étant donnés les 3 millions de dollars versés au gouvernement, si toutes les courses avaient été faites au tarif de 0,97 $, cela signifie qu'Uber aurait enregistré plus de 3 millions de courses en seulement 4 mois d'activité.

Le porte-parole d’Uber, Jean-Christophe de Le Rue, n'a pas voulu commenter nos chiffres; il a affirmé que le nombre de courses et le chiffre d'affaires de l'entreprise étaient confidentiels.

« Depuis l'entrée en vigueur du projet pilote, nous respectons la réglementation et continuons de servir les Québécois », s'est-il contenté de dire.

Sur la place publique, le directeur général d'Uber-Québec, Jean-Nicolas Guillemette, avait indiqué que son entreprise avait effectué 450 000 trajets au cours du mois de janvier 2016.

Joint par Radio-Canada pour commenter la nouvelle, le porte-parole du Comité provincial de concertation et de développement de l'industrie du taxi, Guy Chevrette, soutient que ces chiffres démontrent qu'Uber fait mal à l'industrie du taxi.

Les différentes organisations qui représentent l'industrie du taxi n'étaient pas en mesure de nous dire combien de courses les taxis effectuent chaque mois au Québec. Une source nous indique toutefois que 3 millions de courses, c'est plus que tout ce qui se fait durant toute une année dans la région de Québec.

Plus d'articles

Commentaires