Retour

Un agriculteur de la Mauricie à la tête des producteurs laitiers canadiens

Il est fraîchement élu et a des priorités bien arrêtées. Le nouveau président des Producteurs laitiers du Canada est un agriculteur de la Mauricie. Pierre Lampron est par le fait même le premier Québécois à devenir président en près de 15 ans.

Le producteur de lait biologique a été élu plus tôt ce mois-ci à la tête de l'organisation qui défend les intérêts de ces éleveurs canadiens.

L'ALENA

L'agriculteur de Saint-Boniface se dit motivé par les défis à venir pour les producteurs de lait, notamment avec les renégociations de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA).

Pierre Lampron, qui accepte un mandat de deux ans, tenait à défendre les intérêts des 11 500 fermes laitières canadiennes.

Il veut maintenir l'entente en place qui protège le système de gestion de l'offre, alors que les Américains ont déjà annoncé leur intention de revoir cette clause.

« On veut continuer à dire : "Au Canada, c'est ce système-là et c'est ça qui garantit un bon revenu aux producteurs", dit-il. Puis je sens aussi qu'il y a de l'appui de la population. Ça, ça m'encourage aussi ».

Les autres priorités à l'agenda

Selon le nouveau président élu, les producteurs laitiers canadiens ont déjà fait des concessions avec l'accord de libre-échange Canada-Europe. Les fromages européens arriveront d'ailleurs bientôt et graduellement sur les tablettes au pays.

La refonte du guide alimentaire canadien fera aussi partie de l'agenda chargé de l'agriculteur, qui pourra compter sur le soutien de sa famille à la ferme pour réussir à trouver le temps de mener à bien ses dossiers.

« On aimerait ça que les produits laitiers restent à leur juste valeur nutritionnelle et à leur plein potentiel. Je veux que ce soit clair pour l'étiquetage », dit-il.

Avec les informations de Catherine Bouchard

Plus d'articles

Commentaires