Retour

Un camp de travailleurs à vendre dans le nord de l'Alberta

À défaut d'être utilisé par la compagnie Shell, un camp capable d'accueillir 1200 travailleurs est à vendre au plus offrant par l'encanteur Ritchie Bros.

« En plus de 55 ans en affaires, nous avons vendu de très gros lots, mais rien de comparable en taille à celui-ci », peut-on lire sur le blogue de Ritchie Bros.

Ledit lot, un camp de travailleurs situé à 50 km de Peace River, une municipalité du nord-ouest de l'Alberta, est équipé d'un centre sportif, d'une clinique et d'un service de restaurant et de bar.

Les 1232 chambres meublées sont munies d'Internet sans-fil et de téléviseurs. « On oublie qu'on se trouve sur un camp de travailleurs », lance l'encanteur sur son offre de vente en ligne.

Le site, construit par la compagnie ATCO, devait servir à la compagnie Shell pour son projet pétrolier de Carmon Creek, censé produire 80 000 barils par jour à partir de sables bitumineux.

La pétrolière a abandonné le projet en octobre dernier, évoquant « les incertitudes économiques du moment et le manque d'infrastructures pour transporter le pétrole brut canadien vers le marché mondial ».

Avec les difficultés économiques de la province et du faible cours du dollar canadien, Ritchie Bros connaît une année occupée avec un nombre record d'équipements de chantier à vendre récupérés des compagnies pétrolières.

En avril dernier, Ritchie Bros a tenu la plus grande vente aux enchères de machinerie industrielle au Canada avec plus de 10 000 lots à vendre à sa succursale de Nisku, en banlieue d'Edmonton.

Plus d'articles

Commentaires