Retour

Un chantier naval des Îles-de-la-Madeleine s'adresse aux chômeurs pour recruter des travailleurs

Une offre d'emploi qui ne passe pas inaperçue. Le Chantier naval MDC de L'Étang-du-Nord s'adresse directement aux chômeurs dans les médias locaux pour pourvoir quatre postes de lamineur.

Un texte de Philippe Grenier

Ce n'est pas le travail qui manque au Chantier naval MDC de L'Étang-du-Nord, mais bien de la main-d'oeuvre à l'année.

Pour remédier à la situation, l'entreprise de six employés vient de publier une offre d'emploi dans les médias locaux qui ciblent directement les chômeurs.

L'entreprise veut « offrir une alternative aux gens qui sont un peu tannés de devoir combiner une alternance de revenus d'emploi et de revenus d'assurance-chômage. Donc on pense qu'on peut leur offrir des conditions gagnantes », lance Andrée-Anne Corbeil, la copropriétaire de l'entreprise.

Voici les arguments de l'entreprise pour attirer les travailleurs. Les propriétaires disent offrir un salaire près de 23 % supérieur à celui des revenus combinés d'un aide-pêcheur sur le chômage, une manière d'en finir avec l'incertitude liée au trou noir, en plus de vacances payées l'été et la paix d'esprit pour sortir du pays.

L'entreprise cherche quatre lamineurs et a dû mettre sur la glace un projet d'agrandissement d'environ 1 million de dollars, faute d'employés.

La chambre de commerce des Îles ravie

Une approche différente, « c'est la première fois qu'on le fait publiquement », aux dires de Sony Cormier, le directeur général de la Chambre de commerce des Îles-de-la-Madeleine.

« L'entreprise ne dénigre pas le chômeur, mais lui fait une proposition qui devrait l'intéresser », ajoute-t-il.

La Chambre de commerce des Îles « travaille individuellement avec plusieurs entreprises pour que justement, elles fassent les choses différemment », dit Sony Cormier.

Selon la Chambre de commerce des Îles, il y aurait présentement 3000 chômeurs et près de 150 emplois à l'année à combler dans l'archipel.

D'ici là, le travail continue au Chantier naval MDC parce que la saison de la pêche approche à grands pas.