Retour

Un début de saison catastrophique pour les apiculteurs de la région

C'est un début de saison à oublier pour les apiculteurs du Centre-du-Québec. Les coupables, ce sont les précipitations presque quotidiennes qui empêchent les abeilles de quitter leur ruche et de butiner.

Normalement, à pareille date, Denis Pellerin aurait récolté 40 livres de miel de ses ruches. Cette année, le propriétaire de l'entreprise Miel Pellerin à Tingwick au Centre-du-Québec n’a pas récolté une seule goutte du précieux nectar.

Même son de cloche chez les Produits de l’Alvéole, à Sainte-Monique.

« Il pleuvait sans arrêt, les abeilles avaient de la difficulté à sortir. Elles étaient un peu en état de famine », indique le propriétaire, Denis Leblanc.

Ce printemps pluvieux succède à un hiver rigoureux qui a fauché de nombreux insectes.

« La température pluvieuse et froide fait que les ruches ne se développent pas aussi bien, explique Denis Pellerin. Les pertes qu’on a eues pendant l’hiver, d’habitude on les comble en faisant d’autres ruches. Et là, parce qu’elles ne se développement pas, c’est difficile de reconstituer notre cheptel. »

Un total de 19 apiculteurs sur 27 ont fait des réclamations à la Financière agricole du Québec pour compenser ces pertes importantes.

Tout n'est pas perdu

Les apiculteurs ne perdent toutefois pas espoir de sauver leur saison, puisque le mois de juillet s’est prouvé plus clément.

« Ça commence à aller beaucoup mieux », se réjouit Denis Leblanc.

Par ailleurs, les apiculteurs pourraient aussi profiter des soucis que la pluie a causés aux agriculteurs.

« Quand un agriculteur ne peut pas faucher, l’abeille peut aller butiner dans le trèfle, indique Denis Leblanc. Nous, ça nous favorise quand ils ne peuvent pas faucher tous les champs en même temps. »

Les apiculteurs espèrent encore que Dame Nature leur réserve de belles surprises d’ici la fin de l’été. Chose certaine, le début de la saison estivale passera à l’histoire, mais pas pour les bonnes raisons.

Avec les informations de Maude Montembeault

Plus d'articles

Commentaires