Retour

Un début de saison pluvieux pour le marché public d’Edmundston

Les acheteurs se sont présentés en grand nombre au marché public d'Edmundston, au Nouveau-Brunswick, malgré le temps plutôt maussade. Ce dernier fait rêver plusieurs marchands à une installation permanente à l'abri des intempéries.

Un texte de Kassandra Nadeau-Lamarche

En raison de la pluie, les marchands ont dû se déplacer vers le stationnement municipal d’Edmundston. Cela n’a pas empêché les acheteurs ou les curieux de se déplacer au premier événement de la dixième saison du marché. Selon Jacqueline Saucier, qui y vend des couvertures faites à la main depuis quelques années, cela démontre que le marché a pris sa place à Edmundston.

« Ça se lève le samedi matin et ça vient, explique Jacqueline Saucier. Des fois on est juste en train de s’installer et il y a déjà du monde qui commence à magasiner. »

Quoi de nouveau cette année?

Cette année, plusieurs nouveaux marchands feront leur arrivée au marché public, dont un producteur de bovins de la région qui y vendra sa viande, ce qui permettra au marché de diversifier son offre de produits. « Notre objectif, c’est d’avoir une belle variété pour avoir quelque chose qui plaît à tout le monde, donc objectif atteint, » explique la responsable du marché, Mélanie Ruest.

En plus des nouveaux marchands, l’événement développe un aspect de mieux-être. Plusieurs ateliers seront offerts au courant de l’été. Ils porteront notamment sur l'horticulture, le yoga, le pedayoga (yoga pour enfants), etc.

Espoir d'une installation permanente

Le marché n’est ouvert que les samedis de la mi-juin à la mi-septembre. Mais depuis plusieurs années déjà, la popularité de l’événement hebdomadaire force les organisateurs à penser à se doter d’une structure permanente. Une première étude a été faite en 2012, et une révision de l’étude est en train d’être faite. Cette dernière devrait se terminer d’ici la fin de l’année 2017.

Selon Mélanie Ruest, il est grand temps qu’Edmundston se dote de ce genre d’installation.

Cette installation est également bien attendue par les marchands, qui y voient une occasion de pouvoir vendre leurs produits sur une plus longue période. C’est le cas à la ferme Maurifils de Saint-Hilaire.

« Le marché, c'est ce qui donne la chance aux petites entreprises de la région de pouvoir vendre leurs produits. Donc, ce serait très important de leur donner une structure permanente pour qu'on puisse vendre à l'année », explique la copropriétaire de la ferme Maurifils, Line Lavoie-Ouellet.

Le marché aura lieu au centre-ville d’Edmundston tous les samedis de l’été de 8 h 30 à 13 h, à l’exception du 1er juillet où il se transportera à la Place de l’Artisan de 10 h à 14 h pour les célébrations de la fête du Canada.

Plus d'articles

Commentaires