Retour

Un début de saison prometteur pour les agriculteurs de l’Alberta

La saison 2018 part du bon pied pour les agriculteurs albertains. Les conditions météorologiques ont favorisé un ensemencement hâtif à l'échelle de la province.

Dans son plus récent rapport sur l’état de la production agricole, le gouvernement rapporte que 95 %  des champs de la province avaient été ensemencés avant le 29 mai, une proportion qui dépasse la moyenne observée dans les cinq dernières années.

« C’est une excellente nouvelle pour toute l’Alberta parce qu'ensemencer tôt mènera à de meilleurs résultats », résume Hannah Konschuh qui exploite une culture de canola près de Cluny, à l'est de Calgary. Elle ajoute qu’en dépit de la neige en avril, les agriculteurs albertains ont commencé à travailler la terre tôt cette saison, et ce, sans perturbation.

Pourquoi est-il préférable de semer tôt?

Denis Sauvageau, un cultivateur de Falher, explique qu’il lui est impossible d’utiliser sa machinerie tant que le sol est trempé par la fonte des neiges. Un temps sec à cette période de l’année lui permet donc d’accélérer son travail.

Le producteur de blé et de trèfle ajoute qu’une semence anticipée protège aussi les agriculteurs contre les répercussions importantes « d’une gelée » aux premiers jours de l’automne.