Retour

Un expert impute la hausse du prix de l'essence à l'économie florissante des É.-U.

L'augmentation du prix de l'essence à la pompe dans la région métropolitaine de Vancouver s'explique par la bonne croissance économique aux États-Unis et une baisse saisonnière de l'approvisionnement, selon un expert.

L’analyste principal de la société En-Pro International inc., Roger McKnight, souligne que le prix de l’essence bondit régulièrement au printemps, lors de la période d’entretien des raffineries américaines.

M. McKnight soutient que la hausse du prix est plus importante que d’habitude cette année, parce que la demande de pétrole aux États-Unis connaît aussi une augmentation.

« Les stocks de pétrole sont en train de baisser, mais nous voyons aussi augmenter la demande aux États-Unis, alors c’est un double coup dur », affirme-t-il.

L'expert indique que la demande croissante démontre que l'économie américaine se porte bien, puisque « les carburants de transport sont utilisés pour faire entrer des produits manufacturés dans le marché ».

Une hausse du prix du jour au lendemain

Le prix de l'essence à la pompe a bondi la semaine dernière en Colombie-Britannique.

Samedi, certaines stations-service britanno-colombiennes affichaient des prix de 7 cents de plus par litre que la journée précédente, notamment dans le Grand Vancouver.

M. McKnight s'attend à ce que le prix de l’essence à la pompe continue à croître en avril, avant de baisser fin mai.

Plus d'articles

Commentaires